Un jour, un mail : veux-tu participer à #TheMudDay ?
Une minute de réflexion et puis un : ok

Le rendez-vous est donné : le 9 mai, sur la base militaire de Frileuse!

Mais The Mud Day c'est quoi ? The Mud Day c’est une épreuve extrême, hors du commun, mettant à l’épreuve tes capacités physiques et mentales, 13 kilomètres et 22 étapes.

Ok, Ok, je vais bien, tout va bien.

J'apprends après avoir dit oui qu'Isabelle, Michèle, Céline et Rizlane sont inscrites aussi. Cool des copines !

Et puis, la date se rapproche.
Un peu la trouille, beaucoup d'excitation.
Je ne regarde pas grand chose sur le déroulement de la course. J'aime les surprises !

Et puis et puis ...
Une amie dont le mari a fait le course la veille m'envoie un "pour l'électricité fonce, ça ne fait pas si mal que ça" je ne sais pas trop si ça doit me rassurer ou pas.
Heureusement, je passe la soirée de la veille avec Isa, on se marre, on flippe, on ne promet de se coucher tôt et ...

Et c'est le D Day.
On retrouve les copines.
Petit échauffement commando, on se greffe à une équipe qui a des Tshirts rouge aussi !
Ils ont des hommes forts dans leur team ça pourra servir, nous ne sommes que des filles.

Et puis...le départ.

On s'est promis de tout essayer, tenter tous les obstacles, les 22 répartis sur 13 kms.

Ça commence à courir doucement, un premier tunnel de 10 mètres sous la terre plein de caillloux, une première flaque de boue - beurk-, puis la palissade de 4 m de haut -mission : trouver les hommes qui nous aideront à monter et ne pas hésitr à y aller-, les bottes de foin - facile, les barbelés - ah voilà que ça commence -, c'est marrant et à ce moment on est bien contente d'être bien équipées.

Et puis arrive la première chute dans l'eau, à partir de là plus rien ne te fait peur.

Et puis, le bain d'eau à 6°C, dans lequel tu es obligée de mettre la tête dans l'eau, il faut passer une palissade immergée. Là, c'est Hardos.

Après c'est tobbogan avec arrivée dans l'eau - le bonheur-, bain de boue, mur de boue, passage sous les fils electrique - ouille la décharge sur l'oreille -, échelle penchée inversée (les lois de la gravité sont rudes), sacs à porter, pneux de tracteur à tirer (et hop chope tes 3 gaillards sinon t'es foutue), de nouveau des palissades, piscine de boue dans laquelle il faut s'immerger aussi, poutre sur laquelle il faut franchir une piscine, échelle horizontale au dessus de l'eau (que je suis assez fière d'avoir passée, il aurait fallu que je passe aussi les cordes pour atteindre la médaille d'or)...

mud-day-echelle

Best-of Paris 2014 - crédit : E.VARGIOLU

mud-day-electricite

Bref, on rigole bien de la première flaque de boue esquivée.

Côté météo, nous avons une chance folle, il fait beau mais il y a un petit vent frais qui fait du bien.
Côté ambiance c'est vraiment sympa, il y a une entraide formidable (hormis quelques nenettes qui n'aiment pas trop qu'on utilise la force des hommes de leur team), on a le smile pendant 13 kilomètres.
Sauf devant les fils électriques à 50 cm du sol sous lesquels il faut passer. On hésite, on a peur et puis ...on est là pour ça alors... on tente le tout pour le tout. On finit, on est fières.

Mes conseils si je peux en donner
Soyez bien équipé :
Des vêtements de courses longs (jambes et bras), surtout pas de coton - je portais un t-shirt de course, un haut manches longues de course et le t-shirt de la team, on pensait être trop couvertes et finalement on était contentes.
Des mitaines de BMX (on en avait acheté mais la Commando Team nous en a offert)
Des chaussettes en lycra pour éviter les amas de sable et boue sous les doigts de pieds
Des baskets de cross idéalement, mais qui tiennent bien aux pieds.
Évidemment les habits ne doivent rien craindre, il peut y avoir des dommages.
Éviter les capuches, sac à dos et autres objets traitres qui peuvent accrochés...

Côté organisation :
Le parking est payant, 10 €, mais gratuit si la voiture est complète : pensez à prendre les piétons

Il y a des consignes pour les sacs, par contre il n'y a pas de douches (ou je ne les ai pas vues), pensez à prendre une serviette qui ne craint rien, un change complet (sous vêtements compris).

Nous avons mis plus de 3h pour faire les 13 kms, mais on a tenu notre promesse de tout tenter, on a tout tenté on a presque tout passé, j'ai échoué sur les cordes au dessus de l'eau, pas de Mud d'or pour moi, on le tentera l'an prochain.

Si tu n'as pas compris en lisant ça : J'ai Kiffé !!

the-mud-day

Je suis ravie de cette expérience et prête à tenter le Mud d'or l'an prochain, avec ma co-équipière au top !

En y allant on se disait qu'on était folles en finissant on s'est dit qu'on était fières.

after-mud-day

Un grand merci à William Saurin pour l'invitation (et la découverte des produits Shake Me), à mon hebergeuse et coéquipière de choc Isabelle et aux copines Michèle, Céline, et les autres.

Alors, rendez-vous l'année prochaine ?!

 

Je vous mets, la vidéo parce que quand je la regarde ben, je le revis un peu et je suis encore plus contente à chaque fois !