Après un mois de vacances, mademoiselle ma deuz a accepté de prendre des cours de natation, et s'est enfin lâchée. Elle arrive aujourd'hui à nager sans brassard, bouée ou frite. 

Une véritable étape. 

Ma grande, elle en a profité pour se perfectionner et s'est décidée sur la fin à prendre des cours de surf, pensant lesquels elle s'est bien sûr éclatée et a regretté de ne pas commencer plus tôt. A sa prochaine session, elle sera sûrement déjà meilleure que nous ;-)  

Et puis, à notre retour par un joli dimanche d'été, je suis sortie avec les filles pour jouer un peu. 

Ma grande m'a demandé ses rollers et ma deuz son vélo. Pas super motivée mais trop crevée pour contester, j'ai accepté de descendre avec tout l'attirail. 

Nous avons croisé une petite copine de ma deuz avec le même vélo mais elle, l'avait sans roulette. 

Ma grande n'a pas manqué de la motiver à enlever les roulettes "pour faire comme ta copine Lola". 

Maman dévouée, même si je manquais de motivation à me casser le dos, je me suis dis que si je n'y mettais pas du mien il ne faudrait pas que je me plaigne une année de plus à l'avoir derrière moi en vélo. Alors j'ai dit Banco avec le smile, prête à me casser le dos.

D'abord, je me suis niqué les mains pour dévisser les roulettes. Ensuite je me suis cassée le dos (il est très très bas ce petit vélo) pour la pousser sur plusieurs mètres et courir pliée en deux à côté d'elle. 

Comme beaucoup de parents j'ai rusé, je l'ai tenue puis lâchée en courant à côté histoire qu'elle ne se demande pas où j'étais passée. 

Et elle était partie. 

Les virages et l'arrêt étaient un peu difficile au début. Mais les murs, bancs et mes jambes sont de très bons moyens de s'arrêter, sachez-le.

Ensuite, je lui ai expliqué comment partir toute seule sans que j'ai a la lancer (je tiens encore un peu à mon dos). 

Et pendant près de 3 heures elle n'a fait que ça, du vélo, du vélo et encore du vélo. 

faire-du-velo-sans-roulette

Encore un peu de rodage et nous serons partis pour de belles promenades à deux roues.

Cet été aura été celui des découvertes sportives pour les filles pour leur plus grand plaisir, et pour le nôtres aussi.

Elles grandissent c'est un fait, alors autant qu'elles le fassent en se faisant plaisir.