Quand je sors avec les filles, naturellement elles viennent mettre leur main dans la mienne.

Elles ont chacune leur côté.

Ma grande à droite, ma deuz à gauche.

Tous les matins, leurs "petites" mains se glissent dans les miennes.

Et c'est toutes les 3, main dans la main, que nous allons à l'école. (moi avec l'option baudet et un cartable sur chaque épaule).

Je profite de ces moments, je sais qu'ils ne dureront pas éternellement. Mais à 9 ans, même si on grandit vite, trop vite, on donne encore la main à sa maman. A 6 ans et demi, on ne se pose même pas la question, c'est naturel.

C'est si bon de profiter de ces instants, de ces petites choses qui peuvent paraître si adonines et que nous n'aurons plus dans -trop- peu de temps.

J'ai bien conscience que dans quelques temps, elles me diront au revoir au coin de la rue et encore ça c'est quand j'aurai le droit de les accompagner !

Bientôt, elles n'en auront que faire de venir avec moi faire du shopping (sauf pour ma carte bleue), d'aller se promener, ou faire un tour au marché ..

Alors quand elles veulent bien encore me tenir la main, je leur tiens fort, j'en profite, et je savoure d'avoir leurs mains dans les miennes !

 

20180504_083810